En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement optimal du site. Pour en savoir plus... Fermer et accepter

En France

Retour > A la une

Témoignage : la société Charles Pery fait ses premiers pas vers la fabrication additive

Souhaitant étudier les nouvelles capacités qu’offre la fabrication additive métallique, Charles Péry, à Scionzier (Haute-Savoie), a fait appel aux experts du Cetim. Jacques Damm, directeur de la PME spécialisée dans la fabrication et la réalisation en sous-traitance de dispositifs médicaux pour la chirurgie humaine et animale, revient sur l’accompagnement dont a bénéficié son entreprise.

 

Dans quel contexte avez-vous fait appel au Cetim ?

Jacques Damn : Nous avons sollicité les équipes du Cetim (site de Cluses) pour nous aider à réaliser des produits pour le domaine médical. Nous souhaitions tirer profit des capacités de réalisations nouvelles qu’offre la fabrication additive. Nous avions en tête de l’étudier sur un cas réel en reconcevant l’un des composants que nous fabriquons.

Nous souhaitions proposer à nos clients de nouvelles façons de concevoir et de réaliser des pièces mécaniques dans le domaine médical. Nous avons donc opté pour une étude de faisabilité de cages en titane et avons débuté par une reconception de ces pièces en cherchant à les optimiser pour la fabrication additive. Cette étude devait également nous permettre de valider l’usage de cette technologie pour ce domaine, dans lequel les exigences de propreté sont très pointues.

 

Comment avez-vous été accompagné ?

J.D : Nos interlocuteurs au Cetim ont été à l’écoute de nos besoins ; les échanges étaient fluides et faciles. Nous avons bénéficié de l’appui de plusieurs compétences tout au long du projet pour répondre aux différentes problématiques qui se dessinaient (conception, matériaux, fabrication…).

 

Quel bilan faites-vous de cet accompagnement ?

J.D : Pour nous les résultats sont positifs. Nous avons pu reconcevoir les pièces, les fabriquer puis les étudier via plusieurs analyses. Grâce à cela, nous avons compris l’importance de l’évolution technique des différentes générations de machines de fabrication additive. Il est nécessaire pour nous de réaliser des tests de fabrication sur les toutes dernières générations de machines afin de tirer pleinement profit de la fabrication additive et de ses capacités de réalisation.

L’intégration d’une nouvelle technologie comme la fabrication additive peut se faire sans accompagnement si l’entreprise dispose d’un chef de projet qu’elle peut dédier complètement à cette activité. Cependant les connaissances et les compétences à acquérir et à développer prennent du temps. Il est bien plus aisé de tirer profit d’un accompagnement pour intégrer des technologies innovantes.

 

Retrouvez l’ensemble de nos prestations d’accompagnement dans la découverte et la mise en œuvre de la fabrication additive métallique sur notre site, rubrique « Prestations ».

(25/01/2019)

Voir tous les articles

Nos prestations : Ingéniérie, expertise, expérimentation. Innovation : Votre projet innovation cofinancé par le Cetim